Paris Design Week 2021

                                 

                                                                Un vent nouveau souffle sur le bois

Il y a l’Arbre et des arbres. Forêts de feuillus ou de résineux, ils couvrent 31% du territoire français.

Les entreprises de la Filière forêt-bois, révélatrices du potentiel de ce matériau millénaire, rencontrent les designers et éditeurs pour valoriser leur savoir-faire en proposant de nouveaux usages.

À l’occasion de la Paris Design Week, La BHVP est l’écrin légitime d’une exposition qui illustre l’évolution de l’usage du bois au gré des mutations sociétales.

Côté architecture d’intérieur, des espaces conviviaux pour échanger en duo: Frédéric Cohen-Solal agence a-demain pour Bio création Bois ou à plusieurs: Alexis Tricoire pour fondation Yves Rocher. (partenaires: Ideverde /Atech)

 

À découvrir du mobilier de bureau et chaise éco-conçu.e.s par Samuel Accoceberry et studio Pourquoi pas pour Kataba, ainsi qu’une série de tabourets à assembler, ou pas, par Ydrah.

                   

Surprenante, une longue table en papier recyclé (9,60m !) conçue par Ateliers 2/3/4 pour NOMA  accueille de la vaisselle en bois tourné par l’artisan/designer Laurent Guillot.

           

 

Pour cuisiner, Songes et Jardins conçoit Re-née et ses ustensiles pièces uniques. Ce meuble pluriel valorise les rebuts d’atelier. Il est réalisé sans colle et démontable par Charpente Menuiserie du Loiret.

 

 

 

Afin de répondre à la demande croissante de boissons fermentées, la designer Alexia Venot a imaginé un bar à Kombucha pédagogique (des démonstrations seront proposées)

 

 

 

Novatrices également, les photos de Romain Gautier (A3+) sont imprimées par « Les Petits Aviateurs » sur du peuplier, en provenance du Pays Basque.

 

Côté jardin, prenons de la hauteur avec «l’ Admirador» de la scierie Millançay, détournement de fonction d’un observatoire traditionnel qui permet ici de voir l’ensemble des créations sous un autre angle, comme les carrés potagers en chêne brulé du designer Laurent Corio pour Mo-Wo, ou le micro-jardin forestier conçu par le cabinet d’architectes KOZ (réalisation Thebault et Volumes).

             

 

 

Enfin, profitons de l’ombre des bancs “Kodama” de La Parqueterie  nouvelle. Dessinés par Jean Couvreur, leurs dossiers surdimensionnés exploitent l’exceptionnelle longueur d’un nouveau bardage.

 

 

 

(*) nous accueillons également sol-éco et ses huiles naturelles pour le bois

Merci à Figura Sfondo pour ses panneaux gravés

 

“L’avenir sera aux matériaux résolvant le mieux les problèmes de l’homme nouveau. J’entends par homme nouveau le type d’individu que la science n’a pas dépassé, qui comprend et vit son époque “ Charlotte Perriand in revue Studio 1929.

Du 9 au 12 septembre 2021

Bibliothèque Historique de la Ville de Paris 24 rue Pavée 75004 Paris

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *